Home > Actus > Jette: Les trottoirs se transforment en galeries d’art

Les habitants de la rue Vanderborght ont remplacé des pavés par des carrés de mosaïque.

Vous les avez peut-être déjà remarqués au détour d’une rue, certains pavés des trottoirs de la commune se transforment petite à petit en œuvres d’art. En effet, les habitants de plusieurs quartiers ont décidé d’orner leurs trottoirs gris avec des carrés de mosaïques colorés. C’était notamment déjà le cas dans le quartier Magritte et cela a donné des idées aux membres du comité de quartier de la rue Vanderborght.

© Pierre Dewaels

« Chaque année on fait une grande fête de quartier, avec des centaines de personnes et nous discutons. Nous trouvions l’idée des pavés de couleurs vraiment chouette. D’autant plus qu’il y a un mosaïste qui est installé dans la rue et qui organise des ateliers », raconte Pierre Dewaels, président du comité de quartier de la rue Vanderborght.

Et c’est ainsi que pendant plusieurs après-midi ou soirées, les habitants qui le désiraient se sont retrouvés à créer leur petit pavé chez le mosaïste Art Mosaïco. « Nous les avons maintenant installés, avec le soutien de la commune bien entendu », poursuit Pierre Dewaels. Et les habitants pensent à tout: « Nous les avons installés par trop loin de la façade, en tout cas pas en plein milieu du trottoir pour que les gens ne glissent pas dessus ».

© Pierre Dewaels

En tout, une cinquantaine de dalles ont ainsi été créées et seront installées dans la longue rue. « Aujourd’hui, nous en avons installés une quinzaine mais d’autres pavés seront encore installés plus tard. Surtout que cela donne des idées aux gens qui voudraient créer leur propre dalle et l’installer par la suite. C’est vraiment une chouette idée. Cela crée des contacts entre les voisins, maintenant les gens se connaissent et les enfants jouent ensemble. Et puis cela apporte de la couleur dans la rue et les gens en parlent », raconte Pierre.

En collaboration avec Art Mosaïco, la commune a d’ailleurs lancé un appel à projets afin d’embellir l’espace public avec des mosaïques et donner à Jette une coloration originale. L’objectif est de contribuer au développement de la cohésion sociale et de valoriser les talents artistiques des participants. « Pour qu’un projet puisse amener de la cohésion, il doit compter au moins une dizaine de participants. Cela peut être des comités de quartier, des associations, des institutions publiques », indique la commune. Elle peut intervenir financièrement pour un montant maximal de 1.000€ par groupe d’habitants.

 

Source: http://www.dhnet.be/