Home > Interpellations > Interpellation introduite par M. Jacob Kamuanga Tujibikile, conseiller communal: La mise a sens unique de la rue Jacques Vandervleet

Commune de Jette

Le 27 novembre 2013, j’avais fait une interpellation concernant la rue Jacques Vandervleet où j’habite. En effet, celle-ci est une Zone 30. Elle est empruntée chaque jour par plusieurs véhicules dont certains à vive allure. Elle est étroite car, quand deux véhicules se croisent, l’un d’eux est obligé de se rabattre ET laisser passer l’autre. Autre conséquence: rétroviseurs cassés des véhicules qui se croisent et de ceux en stationnement. Cela agace les habitants de la rue.

Afin d’assurer la sécurité de tous les usagers, j’avais proposé entre autres l’instauration d’une rue à sens unique. Madame l’Echevine Christine Gallez avait répondu avoir retrouvé dans le PCM (Plan Communal de la Mobilité) qui date de 2006 une carte qui mettait effectivement la rue Vandervleet à sens unique montant. C’est donc une solution qui avait été envisagée a priori. Elle poursuivait en ces termes:

« Néanmoins, cette mise à sens unique n’avait pas été jugée prioritaire et avait été remise en question au vu de la mobilité globale du quartier.
Cette voirie de 30km/h fait plus ou moins 8 m de large; si on retire le stationnement de part et d’autre de la voirie, il reste 4m40 pour le double sens de circulation, ce qui est suffisant si on roule prudemment. Rouler à plus de 30 km/h  dans cette voirie est effectivement dangereux pour les automobilistes qui se croisent.
On pourrait donc proposer une objectivation de la vitesse des véhicules à l’aide des radars et, si cela s’avère nécessaire, un dispositif ralentisseur pour confirmer la vitesse de 30 km/h.
Par contre, une mise à sens unique alors qu’un chantier se situe à proximité s’avère hasardeux: un trafic de transit percole inéluctablement dans les rues avoisinantes et complique la mobilité générale du quartier. Celle-ci sera évaluée lorsque le quartier aura retrouvé plus de sérénité »
.

Aujourd’hui, le chantier Charles Woeste est terminé (depuis fin 2015) et notre quartier a retrouvé sa sérénité. Un autre motif: durant la Semaine de la Mobilité du 11 au 17 septembre 2017, dans son test effectué à l’occasion de LIVING ÔDON par le Comité Ôdon, la rue Jacques Vandervleet a été mise pour la circonstance à sens unique descendant ce, à la satisfaction de tous.

Ma question:

  • Ne pourrait-on pas mettre la rue Jacques Vandervleet à sens unique dans le sens qui tiendrait compte de la mobilité globale du quartier et d’une bonne fluidité du trafic dans le quartier? Les habitants préféreraient une rue à sens unique descendant c’est-à-dire de l’avenue Charles Woeste vers le carrefour Odon Warland, Spruyt et Berré?